header analyses et etudes


En 2018, le législateur a adopté un Code de la prévention, de l’aide et de la protection de la jeunesse. En matière d’aide et de protection, les articles 24 et 41 chargent les Conseillers et Directeurs de l’aide à la jeunesse d’établir un "projet pour l’enfant" (PPE).


En juillet 2022, une ancienne présentatrice du JT de la RTBF est désignée par le Président du MR, Georges-Louis Bouchez, comme Ministre belge des Affaires étrangères. Cette décision est pour le moins inattendue : désigner une absolue novice en politique, même pas membre du Parti, à un poste régalien comme celui-là, en pleine crise diplomatique due à la guerre en Ukraine, a évidemment suscité bon nombre de réactions médiatisées. Maintenant que cette agitation médiatique est quelque peu retombée, comme toutes les autres du même genre, il peut être utile de se demander ce que cette nomination peut nous apprendre sur l’état du champ politique.


Analyse consacrée à un type spécifique de violence institutionnelle : les violences sexuelles faites aux enfants dans la perspective ouverte par Muriel Salmona et Denis Mukwege.


L'occasion de traiter cette thématique nous a été donnée par le mouvement d’Education permanente Vie Féminine, qui lance en cette année 2022 une campagne de sensibilisation aux violences institutionnelles faites aux femmes.


A l'occasion de la sortie de deux analyses en juin 2022
nous avons constituté ce Dossier "Violences institutionnelles
faites aux femmes et aux enfants :
quelles lectures ?"

Analyses et études à lire sur Intermag

-par Jean Blairon, 2022.
L'occasion de traiter cette thématique nous a été donnée par le mouvement d’Education permanente Vie Féminine, qui lance en l'année 2022 une campagne de sensibilisation aux violences institutionnelles faites aux femmes. Retranscription de l'exposé sur le concept même de « violences institutionnelles » à la journée de formation du 3 mai...

-par Saki Kogure, 2022.
Analyse consacrée à un type spécifique de violence institutionnelle : les violences sexuelles faites aux enfants...

-par Jacqueline Fastrès, Laurence Watillon et Jean Blairon, 2020.
... subjectivation et de désubjectivation pourrait être un garde-fou pour lutter contre ce qui pourrait devenir une violence symbolique à l’égard des personnes qui sont sous emprise ; tenir compte des pentes ...

- par Jean Blairon, Laurence Watillon et Jérôme Petit, 2012.
Yapaka a consacré un numéro de sa collection Temps d'arrêt à la thématique de l'hyper-sexualisation des jeunes. RTA a été sollicité dans ce cadre. L'angle adopté pour explorer la thématique est celle des ...

- par Laurence Watillon, 2014.
... ces concours était l'hypersexualisation des enfants, nuisible à leur développement harmonieux. Le concept d'hypersexualisation a donné lieu à des interprétations différentes...

- par Jean Blairon et Laurence Watillon, 2013.
... avons choisi d'aborder la question de la violence à travers l'œuvre si riche de Michel Wieviorka, sociologue français qui y consacre un ouvrage entier intitulé « La violence ». Soucieuse de remplir la ...

- par Laurence Watillon, 2016.
... majorité sexuelle à 14 ans est un exemple ; il s'agit en réalité de faire en sorte que les actes sexuels entre mineurs de moins de seize ans cessent d'être punissables, alors qu'ils le sont aujourd'hui, même ...

Sur les violences institutionnelles, voir plus particulièrement

-par Jacqueline Fastrès, 2014.
Le différend est un livre écrit en 1983 par Jean-François Lyotard. Livre complexe, dense, qui pénètre dans les ambiguïtés du langage. Et plus encore. En effet, Lyotard démontre avec brio que le langage ...

-par Jacqueline Fastrès et Jean Blairon, 2017.
 ... des interviews de dix bénéficiaires, nous avons constitué une trame d’auto-analyse pour les services souhaitant se prémunir de potentielles violences institutionnelles. Cette trame propose une interprétation ...

-par Jacqueline Fastrès, 2017.
Se dire qu’on peut générer des violences institutionnelles alors qu’on a pour métier la bienveillance et l’écoute n’est pas chose aisée, et la démarche de chercher à prévenir ces violences est difficile ...

- par Jean Blairon, 2015.
La Province de Luxembourg a organisé le 2 juin 2015 une journée de réflexion consacrée à la thématique des violences institutionnelles. Jean Blairon a été sollicité pour proposer l'exposé inaugural, aux ...


En consultation libre au Centre de documentation

Livres

  • Alain Touraine, Le monde des femmes, Paris, Fayard, 2006
  • Antoinette Fouque, Il y a deux sexes, Paris, Gallimard, 2004
  • Luc Boltanski, « Le pouvoir des institutions », De la critique, Précis de sociologie de l’émancipation, Paris, Gallimard, 2009
  • Pierre Bourdieu, La domination masculine, Paris, Seuil, 1998
  • Michel Wieviorka, La Violence, Paris, Hachette littérature, 2005
  • Danilo Martuccelli, Dominations ordinaires. Explorations de la condition moderne, Éditions Balland, Paris, 2001
  • Erving Goffman, Asiles, Paris, Minuit, 1968
  • Erving Goffman, L’arrangement des sexes, Paris, La Dispute/Snédit et Cahiers du Cedref/Adref, 2002

Revues

  • « Violence dans le couple », in Journal du droit des jeunes, janvier 2016, n°351
  • « Violences », in Les Actes de la recherche en sciences sociales, décembre 1997, n°120
  • « Souffrances », in Les Actes de la recherche en sciences sociales, décembre 1991, n°90
  • « Masculin/féminin », in Les Actes de la recherche en sciences sociales, tome I juin 1990 et tome II septembre 1990, n° 84 et 86
 
CentreDoc500  Ce dossier comporte des liens vers des analyses libres de consultation sur le site d'Intermag, et des ouvrages consultables sur place dans notre centre de documentation.
(5000 Namur - infos accès/ouvertures).


L’identité du sujet n’est pas une donnée naturelle, elle est plutôt le résultat d’une construction sociale et culturelle. Celle-ci peut se déployer dans un double sens qui soit favorise l’augmentation des capacités du sujet (ce que l’on pourrait appeler subjectivation), soit qui les diminue (ce que l’on peut nommer désubjectivation).


La démocratie, faut-il le rappeler, ne peut pas se réduire aux moments électoraux de la vie collective. Elle est aussi, et sans doute surtout, l’ensemble d’actions par lesquelles le sujet participe au processus de construction des normes collectives régissant le fonctionnement des institutions publiques. C’est dire en même temps que les normes, loin d’être des principes extérieurs à appliquer aux différents niveaux des institutions, sont immanentes à celles-ci.


Il semble évident que la pandémie Coronavirus doit d’abord être comprise au niveau du système sanitaire, tant il est vrai que les institutions hospitalières, ces acteurs sociaux devenus centraux sur la scène politique, exigent actuellement une attention particulière et une gestion d’une meilleure qualité.


La crise sanitaire a produit une dégradation de la santé mentale des personnes précarisées ; c’est au départ de ce constat que le RHESEAU (Réseau Hennuyer pour l’Épanouissement et la Santé mentale des Enfants, Adolescents et Usagers assimilés) s’est adressé au RWLP pour réaliser une analyse de la situation qui s’appuie sur la participation des premiers concernés. RTA s’est vu solliciter dans ce cadre pour réaliser, en collaboration avec le Projet Educatif Particulier en aide à la jeunesse du RWLP, le recueil des témoignages et pour procéder à une analyse de leurs analyses.


La FESEFA a publié en octobre 2021 – dans la foulée du centenaire de la loi du 27 juin 1921 sur les associations sans but lucratif -, un ouvrage collectif consacré à l’autonomie associative. Une première partie de l’ouvrage est centré sur l’action associative, son histoire, ses évolutions, ses enjeux. Une seconde partie propose des regards croisés sectoriels autour des enjeux traversant l’autonomie associative. C’est dans cette seconde partie que le regard de Jean Blairon a été sollicité, plus spécifiquement dans un chapitre consacré à la déconstruction de notions dominantes et à la redéfinition des enjeux. Cette analyse a été présentée lors d’un colloque le 8/10/2021.


La revue L’Observatoire a consacré son dernier numéro de 2021 à la problématique de l’équipe dans le secteur psycho-médico-social. Plusieurs facettes sont abordées comme : « Pourquoi le travail en équipe est-il important et quelles difficultés, tensions, freins peuvent fragiliser son fonctionnement, ou à l'inverse qu'est-ce qui peut le soutenir, le favoriser, le stimuler ? Comment assurer la cohésion d'équipe au sein de grandes institutions ? Comment consolider l'équipe quand celle-ci se caractérise par une grande diversité de ses membres (aux niveaux des disciplines, des parcours professionnels, des cultures, des générations, etc.) ? etc. »