header_aide_a_la_jeunesse

 
Dans cette analyse également, il est question de l'usage social de l'espace public par les jeunes. La revue L'Observatoire consacre son numéro d'avril au thème du « travail social territorialisé ».

L'article de Jean Blairon part du constat que les détournements de fonction des infrastructures urbaines par les jeunes (comme utiliser un monument en guise de banc), vécues depuis toujours comme des appropriations collectives socialisantes, sont de plus en plus pourchassés. Trois niveaux de traduction ce ces situations en « problèmes politiques » sont examinés.

  • En choisissant de ne pas choisir, les politiques ont instauré un prétendu continuum entre des interprétations en réalité opposées ; la police, les agents de sécurité, les agents de prévention de tous niveaux, etc., sont ainsi censés travailler à le même chose, alors qu'on mélange aide et contrôle.
  • Les dispositifs ainsi conçus à des niveaux de pouvoir différents cohabitent, mais de manière chaotique.
  • Ces politiques sociales à l'égard de la jeunesse ne sont pas reliées aux politiques déployées dans le même moment à d'autres domaines, alors qu'elles le devraient.