header_champ_socio_economique

Des questions à se poser – puisque personne ne les pose?

En 2004, la Région wallonne modifiait la politique de formation promue par les pouvoirs publics à l'intention des citoyens frappés par des difficultés d'insertion sociale et professionnelle. On passe alors d'une politique structurée autour du concept de "parcours d'insertion" a une politique organisée comme un "dispositif intégré".  Chaque année, une évaluation qualitative et quantitative du Dispositif Intégré d'Insertion Socio-Professionnelle est réalisée.

Pour Jean Blairon, en 2007-2008, les travaux d'évaluation réalisés portent sur des options concrètes prises par le DIISP, dans une logique de l'écart. Les questions se résumeraient à se demander si ce qui a été décidé en termes de concrétisations a été effectivement mis en oeuvre et non sur le lien entre ces concrétisations et les effets qui en étaient attendus. L'évaluation risquerait donc de ne pas pouvoir alimenter un débat de fond. C'est pourquoi cette analyse propose 6 questions qu'il serait utile de se poser quant au dispositif intégré.

Partager