Le présent rapport porte sur notre production 2011 en matière d’analyses et d’études, soit 31 analyses et 2 études. Trois cas de figure sont possibles.

  • Les analyses et/ou études nous ont été commandées par des partenaires extérieurs, qui les ont publiées soit sur leur site internet (l’adresse du lien est alors indiquée), soit dans une publication « papier » (les références sont alors reprises dans le présent rapport).
    (C'est le cas des analyses 3, 5, 6, 8, 9, 11, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 26 et 30 ; ainsi que des deux études.)
  • Elles nous ont été commandées par des partenaires extérieurs dans l’optique d’une publication ultérieure encore à définir et pour laquelle nous ne possédons pas d’indication suffisante quant à son accès direct (liens pas encore construits, dossiers en cours de constitution, livre en attente d’édition, etc.). Dans ce cas, ces analyses sont disponibles sur simple demande à l’adresse mail suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
    (C'est le cas de l'analyse 27.)
  • Des textes rédigés d’initiative ou inspirés directement de certaines de nos interventions ont fait l’objet d’une publication sur notre site via des newsletters et un archivage permanent sur Intermag ; dans ce cas, il suffit de cliquer sur le lien direct indiqué dans ce rapport pour atteindre le texte recherché.
    (C'est le cas des analyses
    1, 2, 4, 7, 10, 12, 24, 25, 28, 29, et 31.)

Notre politique de diffusion

Nous avons diffusé les analyses et études concernées par ce troisième cas de figure via des newsletters régulières et thématiques. En 2011, nous avons ainsi envoyé 8 newsletters.

  • Newsletter Janvier 2011 – 2011, oeuvrons à ouvrir le champ des possibles
  • Newsletter Février 2011 – Lutter contre la désaffiliation ?
  • Newsletter Mars 2011 – Médias et subjectivation
  • Newsletter Mars 2011 – Adversaire et résistances
  • Newsletter Juin 2011 – Adversaire et résistances - suite
  • Newsletter Septembre 2011 – L'enjeu
  • Newsletter Novembre 2011 – Enseignement et aide à la jeunesse
  • Newsletter Décembre 2011 – L'accord

Rappel de notre mode de classification des analyses

Nos travaux dans le secteur de l'éducation permanente s'inscrivent dans la dynamique d'un programme de recherche qui identifie des pôles d'exploration et des points de vue et objets qui y correspondent.

Ce programme a fait l'objet d'une publication en 2006.

Pour rappel, ce programme de recherche identifie quatre pôles à explorer :

    1. le pôle de l'adversaire, où nous nous efforçons d'identifier et d'analyser les visages contemporains de la domination; une hypothèse structurante est que cette domination prend la forme d'une « institution totale virtuelle », s'attaquant à l'autonomie culturelle des sujets et aux formes collectives de lutte et d'association ;
    2. le pôle de la résistance concerne les initiatives diverses, qu'elles soient plutôt sociales ou plutôt culturelles, qui ne se satisfont pas de l'ordre des choses; les associations (que nous appelons « institutions » en référence au courant institutionnaliste dont nous tentons de recomposer les apports) y jouent un rôle central ;
    3. le pôle de l'acteur concerne deux dimensions : la première pose la question de l'identité de l'ensemble (au moins théorique) que composent les associations, dont nous pensons qu'elles jouent un rôle déterminant dans la production de la société d'aujourd'hui ; il convient de se demander si une conscience de ce rôle existe ou à quelle condition elle peut se développer; la deuxième dimension identifie, à la suite de Callon et Latour, les « créatures » (les inventions de laboratoire, techniques ou conceptuelles) qui façonnent notre quotidien d'une manière déterminante ;
    4. le pôle du modèle invite à réfléchir à la production de la société, au modèle de développement qui l'oriente, aux controverses qui le traversent, sachant qu'un tel modèle réunit des acteurs en conflit, qui se rejoignent sur une direction (par exemple le Progrès par l'industrialisation, ou le développement durable) et s'opposent sur son interprétation.
  • Comme l'année précédente, nous rendrons compte de nos travaux en les situant par rapport au pôle principal qu'ils ont choisi d'explorer :

    Pôle de l'adversaire

    Pôle de la résistance

    Pôle de l'acteur

    Pôle du modèle