header_champ_politique


Coup de théâtre dans le ciel politique européen : la petite Wallonie s'oppose au CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement), ce traité avec le Canada qui se préparait depuis des années. De nombreuses associations clamaient depuis longtemps leur refus de cet accord par trop inégal dont les dégâts sociaux ne manqueraient pas de se faire sentir, quoi qu'en disent d'aucuns. Et ce courageux refus, avant même qu'il ne soit prononcé officiellement, n'a pas manqué de susciter des commentaires puisant à une rhétorique particulièrement fallacieuse.

Jean Blairon analyse ici l'interview de Vincent Reuter, administrateur délégué de l'union Wallonne des Entreprises, menée par Bertrand Henne pour Matin Première le 14/10/2016.

A l'heure où le président du Conseil européen, Donald Tusk, somme la Belgique (donc la Wallonie) de se décider pour ce lundi, faute de quoi le sommet UE-Canada prévu pour ce jeudi devra être annulé, quel sera le poids des arguments de ce type ?

 *Pour un meilleur accès : lire ou imprimer à partir du lecteur 'Adobe' plutôt que de votre 'navigateur'
Adobe Reader est un programme gratuit téléchargeable à l'adresse suivante: http://get.adobe.com/fr/reader/

Partager