header_champ_politique


L'Association Interrégionale de Guidance et de Santé (AIGS) a tenu son université d'été 2015 du 25 au 28 août. Le thème des travaux était cette année : « Entre « physis » et « nomos ». Pour vivre ensemble ? Nouvelles valeurs ? Nouvelles pratiques ? »
Le Directeur adjoint de l'association, Luc Vandormael, avait invité Jean Blairon à réfléchir aux relations qui peuvent unir les luttes sociales et les luttes culturelles. La présente analyse constitue la retranscription de son intervention.


Jean Blairon s'appuie sur la notion de paradigme tel qu'Alain Touraine l'a défini : une forme de projecteur qui, braqué sur la société, sous un certain angle, avec une certaine focale, permet d'en voir certaines composantes plutôt que d'autres. Vues à travers ces prismes, les luttes portées par les mouvements sociaux au cours du temps prennent d'autres dimensions selon qu'elles se réfèrent au paradigme social ou au paradigme culturel. Les questions sociétales visées, les acteurs concernés, les types de revendications, le conflit central, les modalités d'actions, les enjeux visés et les adversaires à combattre ne seront pas les mêmes selon le paradigme. Il reste qu'une articulation entre les paradigmes est souhaitable et nécessaire pour éviter de morceler et d'affaiblir les luttes.

*Pour un meilleur accès : lire ou imprimer à partir du lecteur 'Adobe' plutôt que de votre 'navigateur'
Adobe Reader est un programme gratuit téléchargeable à l'adresse suivante: http://get.adobe.com/fr/reader/

Partager