header_aide_a_la_jeunesse

Yapaka va consacrer un numéro de sa collection Temps d'arrêt à la thématique de l'hyper-sexualisation des jeunes. RTA a été sollicité dans ce cadre. L'angle adopté pour explorer la thématique est celle des concours de mini-miss, qui suscitent bien des controverses.

L'analyse institutionnelle nous invite à aborder ce genre de problématique en partant du global. Il convient alors de se demander, à l'instar de Guattari, « de quelle société ces fillettes, leurs parents et les autres protagonistes des concours sont-ils l'interprète » et « pour quelle religion officient-ils ? ».

Nous serons amenés ainsi à poser que les concours des mini-miss se situent au croisement de plusieurs courants ; leur cumul permet une domination culturelle qui s'avance sous les traits d'une libération  dévoyée, qu'il s'agit en l'occurrence de rendre désirable.

Partager