header_aide_a_la_jeunesse

En janvier 2012, l'APSN (Association Prévention Spécialisée Nord) a organisé à Lille une journée d'étude intitulée « Paroles de jeunes, questions d'éducs ». Qu'est-ce qu'un travailleur social ? A quoi sert-il ? Pourquoi lui faire confiance ? Pourquoi fait-il ce métier ? Quels conseils tu lui donnerais ? Telles étaient les questions posées par des éducateurs à des jeunes Dunkerquois, Lillois, Roubaisiens et Douaisiens, et leurs réponses,  enregistrées, ont été proposées à l'écoute et au débat dans des ateliers lors de cette journée. Jean Blairon a été sollicité pour introduire et conclure cette journée.

Donner la parole aux jeunes, pour quoi faire ?

(Lundi 13 février 2012)
En introduction, Jean Blairon brosse le tableau des raisons et conditions souvent paradoxales ou ambiguës qu'il faut éviter lorsqu'on recueille la parole des jeunes, pour éviter de « faire semblant ».

Parole des usagers et dynamiques collectives

(Lundi 12 mars 2012)
Au terme de la journée d'étude, et après des travaux en atelier au départ de la parole enregistrée de nombreux jeunes, Jean Blairon tente cette fois de répondre à une autre question : « Comment recueillir, comprendre et transformer la parole des usagers (les jeunes et leurs familles) en dynamique collective ? ». Il aborde six conditions pour relever ce défi.

Partager