header_champ_associatif

En tant qu'évaluateur externe du Réseau international des travailleurs de rue, Jean Blairon a produit deux contributions. En s'éloignant du modèle gestionnaire de l'évaluation, qui, malheureusement, corrompt de plus en plus la notion même d'évaluation, il invite les membres du réseau à réfléchir sur le sens et la valeur de leur action, à partir de plusieurs trames d'interrogations.
La seconde développe une trame réflexive qui pourra soutenir une explicitation commune des orientations du réseau en matière de lutte contre la pauvreté et, dans la foulée, l'élaboration éventuelle de stratégies collectives, en identifiant les controverses qui traversent les interventions du réseau en la matière.

Dans notre évaluation précédente, « Vie du Réseau et sens de l’action », nous avons attiré l’attention sur l’importance d’une explicitation commune des orientations engagées dans l’action des uns et des autres, dans la mesure où une telle explicitation pourra constituer un élément déterminant d’une extension ou d’une stabilisation du Réseau qui ne diluera pas la force de son appartenance.
Etant donné l’importance accordée par le Réseau à la lutte contre la pauvreté, il nous a semblé important de proposer aux membres du Réseau une trame réflexive qui pourra soutenir une explicitation commune des orientations du Réseau en la matière et, dans la foulée, l’élaboration éventuelle de stratégies collectives.

Partager