header_champ_politique

Jean Blairon et Emile Servais réagissent à l'annonce faite début janvier en France du désir de Nicolas Sarkozy de juger ses ministres "sur résultats", à partir d'une feuille de route fixant des " indicateurs " établis avec l'aide d'un cabinet de consultance privé.

Quand la pratique politique s'aligne sur le champ médiatique: Sarkozy, une des incarnations les plus abouties de l'institution totale virtuelle?

Dans son numéro 2169 du 17 juin 2006 le Nouvel Observateur évoquant le double meurtre, le 11 mai, à Anvers, d’une jeune Malienne et de l’enfant qu’elle gardait constate que la marche organisée pour protester contre ce crime raciste « a attiré deux fois moins de monde que prévu ». A moins de supposer qu’eux-mêmes n’y aient pas cru suffisamment, la nature des faits et le lieu où ils ont été commis – l’extrême droite y recueille plus de 30% des suffrages – ne pouvaient, en effet, que laisser penser aux organisateurs et aux observateurs que la manifestation de ce 26 mai rassemblerait une foule imposante.

L’analyse proposée ci-joint prend appui sur une situation concrète de mise en péril d’une institution. Elle montre comment d’une part les transactions entre acteurs donnent forme à une menace de disparition de manière telle à ce que celle-ci ne soit pas inéluctable et d’autre part comment l’imminence d’une disparition annoncée, tout en accentuant le caractère conflictuel des échanges entre acteurs, fait de ceux-ci le fondement d’une renaissance.

Étude de la dynamique institutionnelle à l'origine de la création d'une mosquée par le leader afro-américain Malcolm X.

L’ institution concernée est une mosquée fondée par le leader afro-américain Malcolm X. Il fonde son propre temple après en avoir créé une série d’autres dans les USA tout entiers, dans les années 50/60, dans le contexte du mouvement qui a été appelé les "Black Muslims".

Les éléments factuels sont tirés d’un livre dicté par leur protagoniste principal Malcolm X au journaliste Alex Haley. Nous souhaitons ici étudier la dynamique institutionnelle telle qu’elle a été vécue par son acteur central.