header_carnet_parole_jeune

Journée d'étude franco-belge: « La parole du jeune, qu'en faisons-nous? »

Introduction et reportage vidéo

001« La parole du jeune, qu'en faisons-nous? », c'est le thème de cette journée d'études franco-belge organisée en octobre 2008 par le SPJ de Tournai.
C'est la troisième journée d'études de ce genre qui se place dans le cadre d'un échange franco-belge qui a lieu maintenant depuis deux ans et qui rassemble des acteurs de l'aide à la jeunesse de part et d'autre de la frontière afin d'échanger sur leurs pratiques.

En 2006, une première journée réunissait des professionnels français et de la Communauté française sur le thème des adolescents difficiles. En 2007, la réflexion s'est poursuivie en y associant cette fois les professionnels de la Communauté flamande de Belgique.

Cette année, le SPJ de Tournai s'est donc associé aux collègues de la Protection Judiciaire de Lille pour organiser cette troisième journée sur le thème de la parole des jeunes et de leurs familles. Comment tenir compte de ce que les jeunes disent? Comment permettre, comment récolter et faire émerger cette parole, en toute confiance?

Dans le cadre de ce travail d'échange mené depuis deux ans autour de la problématique des adolescents difficiles, les acteurs du secteur se sont rendus compte en effet de l'importance de la place du jeune comme sujet et de l'importance de sa parole au sein de leurs interventions. De l'acte à la parole, de la parole à l'acte, il s'agissait au cours de cette journée d'échanger sur leurs pratiques en prenant le jeune comme sujet, sous plusieurs dimensions: juridique, psychologique, sociologique. La parole comme outil de socialisation.

002Deux tables rondes ont permis d'aborder cette thématique en considérant le jeune tant dans les interventions en milieu ouvert qu'en milieu institutionnel. Une première table ronde sur l'aide en milieu ouvert a permis d'aborder le jeune dans son contexte familial et social. Comment permettre, comment aller chercher, comment faire émerger la parole du jeune dans ce contexte?

La deuxième table ronde était quant à elle consacrée à l'aide en milieu institutionnel et a permis de réfléchir à la manière dont le jeune organise sa parole dans un contexte institutionnel et son corollaire: quelle pédagogie institutionnelle définir?

Nous vous proposons dans cette 4è édition des Carnets, la retranscription des différents exposés des intervenants ainsi qu'un reportage retraçant le déroulement de la journée.

Reportage vidéo

Reportage vidéo

Partager