header_dossier_luttes_droits_culturels

Introduction et sommaire

Dans notre édition précédente, nous proposions un entretien avec le sociologue français Alain Touraine qui posait la question d'une redéfinition des mouvements sociaux. Ainsi, selon lui, après les luttes sociales des dernières décennies, un nouveau conflit central se fait jour dans nos sociétés modernes. On peut en effet clairement identifier de nouvelles luttes très concrètes et de nouvelles résistances émergentes, mais ces luttes apparemment disparates ont-elles une cohérence? Répondent-elles à un modèle particulier? Et quel en est l'enjeu? Illustrations à l'appui, à la lumière de la sociologie du Sujet chère à Alain Touraine, Intermag analyse et décrypte dans ce dossier une série de luttes très concrètes, à la recherche d'une cohérence dans la résistance...

Des luttes pour une informatique libre

linuxLa communauté Linux libère le logiciel
Etienne Lurquin est un résistant de la communauté Linux. Un réseau international d'informaticiens qui créent des logiciels que tout un chacun peut utiliser librement. Face aux forces multinationales de l'informatique, comment un individu isolé peut-il organiser la résistance, au nom de sa "communauté virtuelle" et dans un objectif d'égalité et de partage des connaissances? Témoignage.

Voir le reportage...

Des luttes pour des identités

remix01bL'art d'un continent remixé
Simon Njami, critique d'art, commissaire indépendant, se bat depuis de nombreuses années contre des clichés qui ont la vie dure. Une véritable "bataille culturelle" qu'il mène aux quatre coins du monde pour faire exister la diversité de la production artistique du continent africain. Il est temps selon lui de sortir d'une vision stéréotypée et restrictive de l'art contemporain africain. Selon lui, "prétendre qu'il existerait un art africain serait totalement stupide". Nous l'avons rencontré à Paris à l'occasion de l'exposition "Africa remix", dont il est le maître d'oeuvre.

Voir le reportage...

Des luttes pour le choix d'un mode de vie

tq01Homos, étéros: égaux devant la loi?
La loi autorisant l'adoption par des homosexuels vient d'être votée par la Chambre. Pour l'asbl Tels Quels, une association de gays et lesbiennes, c'est l'aboutissement d'une longue lutte pour les droits des homosexuels en Belgique. Néanmoins, l'homophobie reste présente et le combat s'étend désormais à l'international, notamment en Afrique et en Asie. Reportage au Café Tels Quels à Bruxelles et dans la section verviétoise de l'association.

Voir le reportage...

Des luttes pour l'égalité

azouzLa France de la diversité de A à ZOUZ
Sociologue, romancier, chercheur au CNRS, Azouz Begag est le premier ministre français issu de l'immigration. En charge depuis 6 mois de la promotion de l'égalité des chances, il poursuit ainsi au plus haut niveau des institutions de la République un combat entamé depuis son enfance, alors qu'il vivait dans un bidonville de la banlieue de Lyon. Un combat pour la diversité dans la société, un combat pour l'intégration qu'il considère avant tout comme "un équilibre avec soi-même". Azouz Begag était au Centre culturel de Libramont le 12 décembre dernier, pour une conférence intitulée "Va, vis et deviens". Extraits choisis.

Voir le reportage...

Des luttes pour l'accès à la culture

doch01Abstraction au coeur de La Docherie
La Docherie. Un quartier de la banlieue ouest de Charleroi, des rues étroites, des terrils... et une fresque de 24m2 réalisée par les habitants dans le cadre de l'opération Couleur quartier. Un projet du Centre culturel de Charleroi en collaboration avec le CPAS. Les institutions aussi peuvent mener la lutte, en ce cas pour l'accès à la culture, avec l'expérience esthétique comme vecteur privilégié.

Voir le reportage...

Quelle cohérence derrière ces luttes?
La défense du Sujet

Selon Alain Touraine, ce nouveau conflit central qui traverse nos sociétés et qui s'incarne très concrètement à travers les résistances évoquées ci-dessus, porte sur la défense de la liberté du Sujet personnel.

Le "Sujet" lutte contre un double ennemi "en miroir": l'hyper-capitalisme mondialisé, qui réduit les individus au statut d'objet de stratégies ou de cible manipulée; le communautarisme, qui, au nom de l'identité, étouffe l'individu dans la loi du groupe et peut s'exprimer par la violence ou la guerre. Bref des forces personnelles contre des forces impersonnelles.

Sur tous les fronts, le Sujet s'affirme donc comme un être de droits: civiques, sociaux mais surtout culturels.

Le droit de ne pas être enfermé dans une image et un stéréotype pour lequel se bat Simon Njami; le droit de disposer de soi-même et de choisir son style de vie, sa sexualité porté par l'asbl Tels Quels; le droit à l'autonomie culturelle et à l'expérience esthétique mis en pratique à la Docherie; le droit à la participation au système pour les minorités que revendique Azouz Begag, le droit à l'informatique libre défendu par la Communauté Linux...

L'en jeu de ce conlit central est de pouvoir combiner pour chacun à la fois la possibilité de participer à la vie économique et l'exercice de ses droits culturels.

Dans le texte qui conlut notre dossier, Jean Blairon avance l'idée qu'un mouvement social peut porter sur des revendications culturelles. Des revendications de liberté créatrice, d'authenticité, d'identité, de participation. Il part ainsi à la recherche d'une cohérence entre ces différentes dimensions de luttes culturelles dans notre société programmée.

Partager