header_champ_mediatique

Nous avons consacré plusieurs analyses au champ médiatique , à ses évolutions et à la place qu'il occupe (qu'il prend) par rapport aux autres champs. Nouveau « coup de TV » (puisque c'est sur les plateaux de télévision que se font les coups médiatiques les plus théâtraux) : le « retour » de Justine Henin.

Quand les règles les moins glorieuses du champ médiatique rencontrent le cynisme du capitalisme...

Le retour de Justine Henin à la compétition a fait l’objet d’une couverture médiatique extrême. A tel point que la RTBF a sollicité Marc Lits, directeur de l’Observatoire du récit médiatique de l’UCL, pour commenter pendant son émission d’information matinale du 23 septembre 2009, les mécanismes dans lesquels elle était elle-même prise.

Une telle couverture excessive est appelée communément « battage médiatique » ; le terme de « rabattage » conviendrait peut-être mieux au travail des « rabatteurs » qui doivent amener le gibier (« le public ») aux annonceurs, comme nous allons le voir.

La manière dont ce retour « inattendu » a été traité est en effet très illustrative du fonctionnement du champ médiatique aujourd’hui.

Partager