Jean Blairon interroge d'abord le titre de la rencontre, qui manifeste une hésitation entre le volontarisme et le doute. Trois espaces de questionnement peuvent alors être explorés.

  • Quelle est l'identité de l'action collective ?
  • Son bien-fondé : est-ce que c'est une modalité d'action qui peut obtenir un changement ?
  • Sa pertinence : n'y a-t-il pas des facteurs de blocage dans l'action collective qui font qu'elle puisse à ce point faire long feu ?

Il s'agit de la retranscription d'une intervention de Jean Blairon lors d'une rencontre organisée par la Maison pour Associations de Charleroi (www.mpa80.be), en collaboration avec le CIEP et PAC, le 4 décembre 2013.

Partager