header_champ_socio_economique

En 2009, nous avons publié La révolution que nous attendons.

Au départ d'un texte écrit peu après la révolution de 1830 en France, dans lequel des ouvriers lyonnais revendiquaient que leurs bras soient reconnus comme première source de richesse, nous examinions dans cette analyse les parallélismes que l'on pouvait faire avec la situation actuelle.

Aujourd'hui, Jean Blairon, Jacqueline Fastrès, Emile Servais repartent du même texte de 1833 en s'intéressant cette fois au raisonnement qu'il contient à propos des conditions d'apparition d'un mouvement social.

 

Partager