header_champ_socio_economique

Le « cadre d'auto-évaluation des fonctions publiques » (CAF) introduit la « logique client » comme référence de l'action publique. Les définitions, d'une opportun(ist)e imprécision, du terme « citoyen/client » recouvrent une traduction opérationnaliste du terme « service public » en « services au public » et remplacent la culture du service public par une logique instrumentale. Cette extension tous azimuts des logiques marchandes constitue un des «  chevaux de Troie » si difficile à combattre par les mouvements sociaux.

L'analyse montre par quelles stratégies peu visibles (et en combinaison avec d'autres sous-ensembles de même nature), cette logique « client » participe à la formation d'un modèle de pensée et à la promotion de mode d'organisation particuliers. Elle attire l'attention sur les points de contre-arguments que les mouvements sociaux peuvent s'approprier pour résister à l'extension de la marchandisation.

Cette analyse s'inscrit dans le cadre d'une prise de parole lors du « cycle de midi – débats syndicaux » organisé par la délégation CGSP de la Communauté française le 30 mai 2011.

Cette analyse fait partie d'une série consacrée au thème de l'adversaire que les mouvements sociaux, anciens ou nouveaux, doivent identifier pour organiser la lutte. Cette identification est de plus en plus complexe, car de multiples chevaux de Troie s'introduisent dans les diverses sphères de la société pour imposer insidieusement une logique dominante sous des apparences séduisantes.

Pour une compréhension globale du thème de l'adversaire, lire: L'adversaire, après la crise? Par Jean Blairon

Pour une illustration de la dualisation du thème de l'adversaire dans les entreprises, lire: Diversité du monde marchand : le cas de deux entreprises de la grande distribution. Par Quentin Mortier

Pour une illustration d'un « cheval de Troie » qui s'infiltre au niveau international par un projet de création de marché transatlantique et des résistances qu'il suscite via une pate-forme associative, lire: Dites-moi, l'adversaire, c'est toujours bien le capitalisme? Par Jean Blairon

Pour un illustration d'un « cheval de Troie » qui s'introduit dans les services publics avec des principes néo-managériaux, lire: La logique « client » dans les services publics : une trahison, à côté de plusieurs autres? Par Jean Blairon

Partager