header_champ_politique


Le Festival des Libertés 2015 a mis à son programme un débat sur « les conditions du débat », animé par Paola Hidalgo.

La question s'est posée à l'association Bruxelles laïque sur fond d'événements tragiques, dont l'attentat contre la revue Charlie Hebdo ; elle réaffirme pour autant que c'est la confrontation des idées et des convictions qui permet l'évolution des mentalités et des opinions, même si l'actualité nous prouve que cette confrontation ne va plus de soi.


Jean Blairon a été invité à participer à cette soirée de réflexion, avec le sociologue Saïd Bouamana. Distinguant d'emblée les débats in vivo et les débats in virtu, Jean Blairon montre, exemples à l'appui, que le débat démocratique est affaire d'enchaînements. Or, il faut enchaîner dans un contexte qui emprisonne très souvent l'enchaînement, et de manière parfois bien inventive.

 *Pour un meilleur accès : lire ou imprimer à partir du lecteur 'Adobe' plutôt que de votre 'navigateur'
Adobe Reader est un programme gratuit téléchargeable à l'adresse suivante: http://get.adobe.com/fr/reader/

Partager