header_champ_politique

Dans le contexte du Plan Jeunesse porté par l'actuel Gouvernement de la Communauté française, la Ministre Huytebroeck entend entre autres réformer les Conseils d'arrondissement de l'aide à la jeunesse (CAAJ) en mettant en place un processus de concertation s'étalant sur plus d'un an (d'octobre 2010 à fin 2011). Le cabinet de la Ministre a choisi de travailler en soumettant aux acteurs une « note de cadrage » comportant des « balises », de deux natures : des éléments considérés comme acquis ou des choix stratégiques déjà opérés ; des pistes proposées à la réflexion.

Ce processus nous paraît pertinent, dans la mesure où il évite à la fois le défaussement (on pense ici à des processus de consultation menés comme si le pouvoir politique n'avait pas d'intention propre) et la fausse consultation (celle qui est organisée alors que les options-clés sont déjà arrêtées).

Cette analyse se propose, dans cette  contribution au processus entamé,  de mettre en lumière quelques points critiques soulevés par certaines de ces balises.

  • Parue dans le Journal du Droit des jeunes, n° 300, décembre 2010, pp.46-48, www.jdj.be (->archives)

Partager