header_aide_a_la_jeunesse

 
Le 21 décembre 2016, la Fédération des Institutions de Prévention Educative (FIPE), regroupant, dans le secteur de l'aide à la jeunesse, des services d'aide en milieu ouvert, a souhaité mettre en débat un des éléments de la réforme du Décret de 1991 promue par le Ministre Rachid Madrane : l'extension des actions de prévention spécialisée à un nouveau groupe de jeunes : les 20-25 ans. Jusqu'ici, en effet, l'âge éligible était de 18 ans, parfois de 20, sous certaines conditions.
La thématique est controversée et la FIPE avait souhaité faire entendre les arguments des uns et des autres.

Elle avait ainsi invité à s'exprimer Thierry Moreau, pour contextualiser la question ; Jean-François Servais, qui a présenté les avis des membres de la Fédération – non unanimes ; Christine Mahy a analysé le projet du point de vue de la lutte contre la pauvreté ; Jean Blairon était invité à l'aborder du point de vue de l'éducation permanente ; Daniel Hanquet, responsable du service Insertion du CPAS de Rixensart, a présenté le point de vue des CPAS. Enfin, le Délégué Général aux Droits de l'enfant a synthétisé les échanges et présenté le point de vue de son institution.
Pour sa part, Jean Blairon a proposé d’aborder la question au travers de deux approches : une analyse « éducation permanente » de la mesure ; le point de vue « de secteur à secteur ».

 *Pour un meilleur accès : lire ou imprimer à partir du lecteur 'Adobe' plutôt que de votre 'navigateur'
Adobe Reader est un programme gratuit téléchargeable à l'adresse suivante: http://get.adobe.com/fr/reader/

Partager