header_aide_a_la_jeunesse


La « modernisation » de l'école passe de plus en plus par une approche purement organisationnelle (et managériale) des institutions éducatives. Cette approche est elle-même le vecteur d'une transversalité négative, qui vise à assimiler l'institution scolaire à l'organisation marchande (et à poser que pour « s'améliorer », la première doit fonctionner comme la seconde).

Cette analyse se penche sur quelques-uns des mécanismes qui produisent (inéluctablement ?) non seulement une lourde contrainte sur les enseignants, mais aussi une forme subtile de domination sur les élèves, « invités » à la responsabilisation, comme leurs aînés le sont dans le cadre professionnel, au nom des mêmes principes managériaux.

 

 *Pour un meilleur accès : lire ou imprimer à partir du lecteur 'Adobe' plutôt que de votre 'navigateur'
Adobe Reader est un programme gratuit téléchargeable à l'adresse suivante: http://get.adobe.com/fr/reader/

 

 

 

Partager