header_aide_a_la_jeunesse

Le 10/6/2011, la FEMMO, Fédération des équipes mandatées en milieu ouvert, organisait pour ses dix ans un colloque consacré à la question de l'autorité.

Jean Blairon a été sollicité pour faire une lecture politique de cette question. Il la déploie en trois volets.

  1. Il rappelle d'abord quelle fut l'analyse micro-politique de la question de l'autorité dans les années 60, avec la critique des institutions fermées, celle de l'Etat policier, et celle du pouvoir de la maîtrise dans les organisations.
  2. Il montre ensuite comment ces trois critiques se sont fait déborder par des implications hâtives, par une radicalisation idéologique ou romantique, et surtout par un redoutable retournement d'elle-mêmes par le capitalisme, qui les a mises à profit pour servir sa cause tout en faisant croire à une victoire de la critique. La diffusion de la culture entrepreneuriale devient ainsi la solution aux problèmes qu'elle cause.
  3. Il appelle enfin au « détournement du détournement », par la traque des procédés de l'institution totale là où on ne l'attend pas (en milieu ouvert), par la prise en compte du double sens de l'Etat, et par une relecture des droits du Sujet.
  • Les Actes du colloque sont parus dans la revue Mille Lieux Ouverts N°46, 01/2012 (Dossier "Méchants enfants? Mauvais parents ? Intervenants incompétants ? Dormez, Dormez braves gens ! Question d'autorité") 

Partager