header_champ_culturel


Quels sont les points de repère permettant à des associations postulantes dans le cadre du Décret de l'éducation permanente de 2003 de vérifier que leurs pratiques correspondent bien aux prescrits légaux, lesquels ne sont pas toujours suffisamment explicites ? Dans une analyse précédente, les auteurs avaient exploré le registre des pratiques et proposé la notion de « processus d'éducation permanente » comme point de repère central. Ils s'interrogent à présent sur le registre des orientations de l'action, auxquelles les associations postulantes sont invitées à se référer.

L'article 1er du Décret, qui définit ces orientations, est très large et ouvert, ce qui peut être producteur de richesse mais aussi de paradoxes. Les auteurs se sont demandé si le concept de paradigme tel que défini par Alain Touraine ne pouvait pas aider à sortir de ces paradoxes et à se prémunir d'une ouverture potentiellement trop large assortie de réductions de périmètre difficiles à combiner avec celle-ci. A titre d'exemples, ils proposent la lecture des thématiques de la pauvreté et du travail à travers les paradigmes culturel, social et politique. Ils espèrent ainsi avoir illustré une voie possible de justification en matière d'orientations congruentes à l'article 1er du Décret.

*Pour un meilleur accès : lire ou imprimer à partir du lecteur 'Adobe' plutôt que de votre 'navigateur'
Adobe Reader est un programme gratuit téléchargeable à l'adresse suivante: http://get.adobe.com/fr/reader/

 

 

 

 

Partager