header_champ_culturel

On sait que le travail mené dans le secteur de l’éducation permanente est régi par un nouveau décret, remplaçant celui de 1976. Une des particularités saillantes du nouveau dispositif législatif est de conditionner l’agrément des associations à la réalisation de types d’actions très spécifiques: soit, pour faire bref, des actions d’animation à l’intention du public populaire, des actions de formation de professionnels, l’élaboration d’outils d’intervention ou de travaux de recherche (analyses ou études) ou enfin des campagnes de sensibilisation.

Nous voudrions ici réfléchir aux conditions de production et de légitimité des travaux de recherche censés ressortir à l’éducation permanente, soit opérer une analyse de certains aspects de la production d’analyses et d’études dans ce secteur, dont le cadre législatif impose qu’il se distingue d’autres activités de recherche, comme la recherche académique.

Partager