header_champ_culturel

 

Le troisième numéro d'Avis à la population, le semestriel du CCR de Namur aborde le rapport entre les amateurs et les professionnels en matère de pratiques artistiques.

Nous y apportons comme à l'accoutumée un "Regard oblique". Et puisque désormais le cadre légal de la Fédération Wallonie/Bruxelles institue une différenciation entre artistes professionnels et pratiques artistiques en amateurs, nous avons choisi de nous interroger sur cette catégorisation, généralement codifée en termes de légitimité et de seuil d'excellence.

L'analyse des productions décrites dans Avis à la population nous invite au contraire à promouvoir l'hybridation des pratiques professionnelles et amateures, propre à favoriser un développement culturel territorial, mais aussi à bousculer les préséances (comme le faisait Michel-Ange avec son commanditaire, le pape Jules II, obligé de s'asseoir très vite pour éviter que Michel-Ange s'asseye avant lui).

Paru dans le semestriel du Centre culturel régional/théâtre de Namur, Avis à la population - « Espèces d'amateurs », n°3 - décembre 2012.

Autres articles parus dans "Avis à la population" :

(n°2) Amour de l'art et précocité

(n°1) Impasses et lignes de fuite

Partager