header_champ_associatif


Cette analyse a été réalisée à la demande de la FESEFA (Fédération des Employeurs des Secteurs de l'Éducation permanente et de la Formation des Adultes). Des inquiétudes pèsent sur le secteur, soumis à de fortes exigences en matière de production tout en n'étant pas subsidié à hauteur de cette quantité de productions. Un moratoire gèle désormais toutes les nouvelles reconnaissances.

D'aucuns parmi les autorités émettent des doutes sur l'utilité du secteur ; voire critiquent la quantité de productions, alors même que cette quantité est exigée et contrôlée. La première question qui se pose est donc celle du crédit dont jouit l'éducation permanente auprès des autorités : quel est exactement l'état de son capital symbolique, à l'ère du soupçon généralisé ? Jean Blairon redit ici toute l'importance de l'action associative et des combats que l'éducation permanente porte et doit continuer à porter.

 *Pour un meilleur accès : lire ou imprimer à partir du lecteur 'Adobe' plutôt que de votre 'navigateur'
Adobe Reader est un programme gratuit téléchargeable à l'adresse suivante: http://get.adobe.com/fr/reader/

Partager