header_champ_associatif


Cette analyse illustre l'écart qui peut exister entre des intentions politiques et leur mise en œuvre effective, et même se creuser d'autant plus insidieusement que des dispositifs législatifs semblent devoir aplanir les difficultés. En effet, si la transversalité est prônée tous azimuts, elle n'est guère facilitée sur le terrain.

Par exemple, les partenariats entre l'aide à la jeunesse et l'enseignement, bien nécessaires aux yeux de tous, se trouvent désormais inscrits dans un nouveau décret qui entrera en vigueur à la rentrée 2014 ; on peut s'en réjouir. Cependant, sur le terrain, les contraintes réciproques des deux secteurs peuvent entraver les projets qui se voudraient innovants et le patient travail de connexion qui tente de se tisser. Une étude cas avec le projet Akkro Fun School à Dinant.

Partager